Vendredi 5 décembre 5 05 /12 /Déc 15:11
Par alain
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 5 décembre 5 05 /12 /Déc 14:23
Par alain
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 4 décembre 4 04 /12 /Déc 16:30
Par alain
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 16:37
Tous les jours, je vais au restaurant japonais et le repas est très délicieux
Par alain
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 3 décembre 3 03 /12 /Déc 14:43
Je me présente en tant que président: Monsieur  Alain Vaquer et je suis avec 6 conseillers administratifs qui organisent  les projets comme les randonnées et  les week-ends dans les régions de France 

               Historique de l’Oreille Baladeuse


•    L’association a vu le jour en 1987 à l’initiative de trois amies sourdes : Dominique Charlon, Gwenola de Kéranflec’h et Maryse Herzog.

•    Le choix de « l’Oreille Balladeuse » comme nom (avec deux « l ») signifie que leur association se donnait pour objectif de rassembler des sourds mais aussi leurs amis entendants, autour d’un ensemble d’activités de plein air dont la marche à pied est l’élément principal.

•    La définition et le partage des responsabilités se sont effectués fin 1988 en présence des principaux animateurs. La question de la déclaration de l’association fut dèjà évoquée à ce moment-là sans qu’il fut donné suite.

Des balades donc, pour des sourds aimant voir du monde et du pays au rythme de la marche à pied.

•    De 1988 à 1994, l’Oreille Balladeuse, sous la conduite de Dominique Charlon, aidée par quelques bénévoles, a proposé une balade par mois, en général le 3ème dimanche.

•    La plupart des membres actifs des premiers jours et animateurs occasionnels des randonnées sont toujours avec nous ( Bernard Billoué, André Voisin, Jean-Maurice, Plissonnier, Alain et Christine Engelbach).

•    La plus dynamique et la plus passionnée fut sans doute Simone Billoué, la femme de Bernard, dont les notes et les renseignements sur les randonnées passées ont permis de reconstituer l’ambiance des premières randonnées du groupe. Simone nous a quitté cette année, sa constante bonne humeur et ses bons conseils nous manquent beaucoup !

•    En 1994, départ de Dominique Charlon après 5 ans de bons et loyaux services.  Reprise du groupe par Dominique Chretien.  L’Oreille  Balladeuse devient « Baladeuse ».

•    Objectif prioritaire : recruter de nouveaux membres : annonces dans les revues associatives (IDDA-infos, La Caravelle, LEcho, Ecouter, Gédéon, Paroles, …), démarches individuelles, services télématiques ( CHEZ et Surditel), forums,…

•    Mise en valeur de la convivialité qui règne au cours de nos balades, propice à rompre l’isolement qui pèse sur beaucoup de sourds peu attirés par les activités associatives classiques.  L’Oreille Baladeuse est la seule association proposant des randonnées pédestres régulières, ouvertes à tous.

•    Nouveau programme : nouvelle présentation, nouveaux itinéraires.

•    Depuis 1995 : l’Oreille Baladeuse reste ouverte pendant les vacances d’été pour la satisfaction des membres restés à Paris mais aussi des sourds de province séjournant dans la capitale.

•    Janvier 1997 : fusion de l’Oreille Baladeuse avec « Randif », autre associationde randonneurs sourds animée par Jean-Maurice Plissonnier. Désormais : deux randonnées par mois et davantage de membres.


                       Les randonnées depuis 1988

•    La première randonnée de l’Oreille Baladeuse eut lieu en janvier 1988 à Saint-Chron !

•    De janvier 1988 à septembre 1998 : 134 sorties effectuées, soit un peu plus de 2000 kms parcourus pour une moyenne de 15,4 ms (± 2.2) par randonnée.

•    Les départements les plus visités sont ceux de la grande Couronne (Yvelines, Seine-et-Marne, Essonne, Val-d’Oise), très étendus et offrant un large choix d’itinéraires variés. Nous n’en avons certainement pas encore fait le tour !

•    Deux balades dans Paris intra-muros et une seule en petite Couronne (Val-de-Marne). Les zones urbaines sont peu propices aux promenades bucoliques mais offrent parfois des paysages surprenants et inhabituels qu’il faut chercher dans les endroits peu fréquentés et qui peuvent revêtir un caractère culturel.

•    Quelques incursions hors Ile-de-France, dans l’Oise, dans l’Aisne et dans l’Eure-et-Loir, à la limite du département. Quelques mots sur les membres de l’Oreille Baladeuse :

•    En 1998 : 31 membres à jour de leur cotisation contre 20 et 21 en 1997 et 1996 respectivement. Cotisation valable de janvier à décembre.

•    Avant 1996 : cotisation valabre un an à partir de la date de paiement.

•    Aux débuts de l’association, elle courait pour l’année scolaire, soit de septembre à juin (il n’y avait pas de randonnées en juillet et août).

•    De ces trois formules, il a été retenu, pour les futures cotisations, celle permettant d’être membre pour un duré d’an à partir de la date d’inscription car elle est plus équitable pour tous.

               Séjours et sorties spéciales depuis 1988

     Entre 1988 et 1994 : 

•    6 sorties spéciales en région parisienne :

1989 : Parc d’Ermenonville
1990 : base de loisirs de Torcy
1991 : Provins
1992 : château d’Anet
1993 : parc et château de Versailles
1994 : château de Vaux-le-Vicomte

•    Séjour en Puisaye (pays de Colette) en mai 1988
•    Autres activités :
Escalade à Fontainebleau en 1988
Bowling en 1989 et 1990
(activités non maintenues faute de participants)




      Depuis 1996 :

•    Juillet 1996 : séjour à Thiezac, dans le cantal, au mois de juin et juillet (vidéo disponible).
•    Mars 1997 : repas à l’auberge à Cernay (Yvelines) et balade au site des Vaux de Cernay à proximité.
•    Mars 1997 : 3 jours sur la côte d’Opale, à Escalles.
•    Septembre 1997 : randonnée suivie d’une promenade en péniche sur le canal de Meaux avec goûter à bord.
•    Traversées de Paris :
          Sens Est-Ouest en août 1997
          Sens Nord-Sud en juin 1998

     Pourquoi une association déclarée ?

Pendant 10 ans : pas d’existence légale, association «  de fait », c’est à dire simple groupe d’amis se réunissant dans le but de pratiquer une activité commune.
        => participation restreinte au cercle des amis et     connaissances, confiance mutuelle.
       => pas de véritable bureau ou conseil d’administration, initatives individuelles pour l’organisation des activités, l’animation des sorties, la comptabilité…
        => pas de cotisation mais « participation » soit forfaitaireet annuelle, soit à chaque sorties. Pas de compte bancaire. Pas d’aides ni subventions.
        => assurance au bon soin de chacun.


La situation actuelle :

•    Accroissement du nombre de participants : sourds, entendants, adultes, enfants,…, des habitués mais aussi des nouveaux venus, peu familiarisés avec la randonnée.
•    Motivations diverses : faire de nouvelles connaissances, retrouver des amis, prendre l’air, faire du sport…
•    Contacts nécessaires et réguliers avec les autres associations (déclarées !), les organismes de vacances,…
•    Mouvements comptables en hausse, accroissement des frais d’organisation et de fournitures.

Principaux avantages d’une association déclarée

•    Une assurance collective protège tous les membres de la même façon, pour la pratique de la randonnée pédestre mais aussi toutes les autres activités de l’association (séjours, fêtes,…) ainsi que ses biens. Les participants occasionnels et les bénévoles pourraient être couverts par cette assurance sous certaines conditions (discussions en cours).  Pour souscrire à une telle assurance, pas d’autre solution pour l’association que d’être déclarée peut signer en son nom un contrat pour l’ensemble de ses membres.

•    Cette possibilité de signer des contrats en son nom propre sera aussi utile à l’Oreille Baladeuse,  lorsqu’il faudra organiser des séjours, louer une salle, étc… parfois à des tarifs avantageux réservés aux associations déclarées.


•    Prévention vaut mieux que guérison : pour que la randonnée se passe bien, pour que l’association protège ses intérêts communs, il faut un règlement intérieur.
Statuts et règlement intérieur protègent l’association contre toute atteinte à ses objectifs et à son fonctionnement.

•    Une association déclarée peut recevoir des subventions ou se faire aider d’une manière ou d’une autre (prêt de salle, de matériel,…) par les collectivités publiques (mairie, département, état,…).  Premiers contacts 

Ce dont nous avons besoin pour déclarer notre association :

•    des statuts
•    un bureau
•    un siège social

    Ce que nous allons faire aujourd’hui :

•    approuver les statuts (qui seront envoyés à la Préfecture)
•    approuver le règlement intérieur, qui régit de manière plus détaillée le fonctionnement de l’association.
•    Elire les membres du conseil d’Administration

   Ce qui va se passer ensuite :

•    Le Conseil d’Administration se réunira pour choisir les membres du Bureau.
•    Les statuts et la liste des membres du Bureau seront envoyés à la préfecture.
•    L’association sera déclarée lorsque la déclaration sera parue au Journal Officiel (1 à 2 mois).

Le moment est venu de vous présenter les comptes de l’Oreille Baladeuse. Après un bref récapitulatif des comptes antérieurs, vous seront exposés les comptes de l’exercice 98 ainsi que le budget prévisionnel de 1999.

Il vous restera ensuite à approuver les statuts et le règlement intérieur, puis à élire les membres du bureau.

Après une pause bien méritée et une petite collation dont nous vous avons réservé la surprise, nous aborderons de façon plus détendue les questions diverses comme « la charte du randonneur orbalien », les projets, etc…

Pour conclure :

La randonnée pédestre est une activité de plein air, saine et accessible à tous, qui favorise la détente et la communication.
Ces dix années d’activité de l’Oreille Baladeuse ont été celles de l’apprentissage et de la croissance de l’association. Il lui faut maintenant passer à l’âge adulte…
L’Oreille Baladeuse a besoin d’un cadre légal pour continuer à offrir aux sourds et à leurs amis entendants des balades sportives mais aussi touristiques, en toute sécurité et avec les moyens accrus que seul peut lui offrir le statut d’association déclarée.
Tout le bénéfice sera pour vous, les membres et futurs membres, avec de nouvelles randonnées, des séjours plus nombreux, et peut-être aussi des surprises que les membres du comité d’organisation se feront le plaisir de vous préparer !




Par alain
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Archives

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus